Festivals de musiqueS
un monde en mutation Colloque international
Du 19 au 21 novembre 2013 Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai
English version
road_vous_etes_ici
FeStudy > Spectacles

SPECTACLES

Logo du festival

PROGRAMME SPECTACLES ET EXPOSITION

Les débats seront ponctués de deux spectacles (théâtre/musique) proposés dans le cadre du Festival des arts de la scène NEXT.

Le colloque s’achèvera en offrant la possibilité aux participants de découvrir l’exposition Happy Birthday/Galerie Perotin au Tripostal accueillie par lille3000.

Pour les soirées du Festival NEXT, un nombre de places limité a été réservé aux participants du colloque jusqu’au 15 octobre. Au delà de cette date, nous ne pourrons garantir votre accès aux spectacles.
Nous vous invitons par conséquent à réserver vos places dans les meilleurs délais afin d’en bénéficier.
Une navette au départ de Lille vous permettra d’accéder aux spectacles.

Tout sur le Next et lille3000 : ici

Mardi 19 novembre : H, an incident - KRIS VERDONCK

20h30 :  Théâtre de Courtrai - Schouwburg Kortrijk, Belgique

H, an incident (110min)
conception et mise en scène Kris Verdonck
production 
A Two Dogs Company
Théâtre / Musique

« A présent j’ai compris que j’étais un phénomène hors du commun », écrit Daniil Harms le 16 janvier 1927 dans son journal intime. Il ne se trompait pas comme le montre le spectacle très inspiré que Kris Verdonck lui consacre avec H, an Incident. Longtemps restée dans l’ombre pour cause de censure, l’œuvre de cet écrivain russe fut, comme son auteur, victime des purges staliniennes. À la réalité monstrueuse qui l’entoure Harms, répond par des miniatures en forme de petites bombes d’une drôlerie irrésistible et en même temps tragiques. Cet humour cinglant flirtant allègrement avec l’absurde, Kris Verdonck le transpose avec infiniment de tact dans un spectacle d’autant plus frappant qu’il est intemporel. Daniil Harmas y est campé sous la forme d’un Sherlock Holmes lunaire dans univers proche parfois du cirque. La musique interprétée par des robots, incarnés par des performeurs islandais, ajoute encore à l’étrangeté de ce petit monde.

À la fois plasticien et homme de théâtre, Kris Verdonck, qui a aussi une formation d’architecte, façonne une œuvre à la lisière de la scène et de l’art contemporain. Que ce soient des spectacles ou des installations, ses créations prennent souvent leur point de départ dans des textes littéraires, comme c’est le cas pour K, a Society en 2010 – installations et projections d’après Kafka – ou M, a Reflection en 2012 d’après Heiner Müller.

H, an incident est la première production de théâtre musical de Kris Verdonck. La musique reprend, entre autres, des chansons enfantines russes, arrangées par les compositeurs Jonas Sen et Valdimar Jóhansson. Le chœur se compose de six jeunes Islandaises, dirigées par la danseuse et chanteuse Erna Omarsdottir. Ces créatures féminines adoptent différents aspects, allant de la petite fille à la femme âgée. Le comédien Jan Steen est « l’homme sur le toit », l’incarnation de l’auteur Harms, l’homme qui observe et décrit, s’étonne et philosophe.

Entre les pièces du décor abstrait et les êtres vivants se meuvent des instruments de musique. Créés par les frères Decap, célèbres facteurs d’orgues, « tambours et trompettes » se promènent de manière entièrement autonome à travers l’univers absurde de Harms dans lequel des objets et du mobilier, des chats et des humains communiquent entre eux. « L’art », disait Harms, « est une armoire ».

> en anglais, surtitré en français et néerlandais


“Messcherp, komisch en kwetsbaar.” Zo noemt het Nederlandse Cultureel persbureau H, an Incident van Kris Verdonck. Het werk van de Russische auteur en dissident Daniil Charms (of Harms, vandaar de ‘H’ in de titel) is de basis van deze waanzinnige, wrede opera. Charms’ absurde teksten zijn bij het brede publiek niet zo bekend en dat is een regelrechte schande. Ze combineren een onweerstaanbaar gevoel voor humor met de grilligste soort fantasie. In zijn oeuvre verdwijnen voortdurend mensen: ze lopen verloren, worden onherkenbaar of vallen in stukken uit elkaar. Tussen de regels lees je al snel de onleefbaarheid van de Russische maatschappij onder Stalin. Kris Verdonck confronteert de wereld van Charms met de onze. Ook vandaag staan privacy en individuele vrijheid onder druk. We gooien onze privégegevens grotendeels zelf te grabbel (via sociale media). Overal zien camera’s ons. Altijd en overal kan alles wat we zeggen, doen en laten, publiek gemaakt worden. Persoonlijke informatie is zelfs koopwaar geworden.

In H, an Incident verbeeldt een IJslands koor de massa, die slechts nu en dan in individuen opbreekt. Surreële figuren lijken zo uit Photoshop te zijn geplukt. Een simpele klik op de knop en hun identiteit verdwijnt. Delete.

Plastisch kunstenaar, architect en theatermaker Kris Verdonck beweegt zich op de grens van verschillende disciplines. Hij koos al vaker literatuur als uitgangspunt, zoals in K, a Society (Kafka) of M, a Reflection (Heiner Müller).

> Engels gesproken, Nederlandse en Franse boventiteling

Mercredi 20 novembre : MCBTH - GUY CASSIERS & DOMINIQUE PAUWELS

20h00, La maison de la culture de Tournai, Belgique

MCBTH
mise en scène Guy Cassiers
composition musicale Dominique Pauwels
production Toneelhuis et LOD muziektheater
Théâtre / Musique

Macbeth n’est pas seulement le drame le plus original de Shakespeare. Dans cet univers de guerre, de meurtres, sur le thème du prince ambitieux qui finit par être détruit, le MCBTH de Guy Cassiers est l’histoire de ce personnage réduite à sa quintessence.

Moralement entre chien et loup, Macbeth entre dans les ténèbres d’une violence incontrôlée et incontrôlable, la transgression de l’être en non-être et en être perdu… Cinq comédiens, six musiciens (Spectra Ensemble) et trois chanteuses (VOCAALLAB) racontent le drame d’un homme qui, à chaque meurtre qu’il commet, perd un peu plus de son emprise sur la réalité. 

Sur une bande sonore signée Dominique Pauwels*, la pièce explore une nouvelle forme de théâtre musical ; la musique et le chant deviennent des acteurs à part entière du récit. Ils mettent à nu une dimension que la parole dissimule et refoule.
Par le biais de l’interaction profonde entre parole, image et chant, MCBTH tend à dévoiler la poésie cruelle dont la pièce est porteuse.

De William Shakespeare / Traduction : Hugo Claus / Composition musicale : Dominique Pauwels / Mise en scène : Guy Cassiers / Avec Katelijne Damen, Vic De Wachter, Tom Dewispelaere, Kevin Janssens, Johan Van Assche, Francine Vis (mezzo), Els Mondelaers (mezzo), Ekaterina Levental (alto/mezzo), Jan Vercruysse (flûte), Kris Deprey (clarinette), Frank Van Eycken (percussion), Pieter Jansen (violon), Bram Bossier (alto), Jan Sciffer (violoncelle) / Chef d’orchestre : Filip Rathé / Costumes : Tim Van Steenbergen / Vidéo : Frederik Jassogne (vzw Hangaar) / Conception lumière : Giacomo Gorini / Production : Toneelhuis, lod|muziektheater / Coproduction : Spectra ensemble / vocaallab (NL) / maison de la culture d’amiens (Fr)

> en néerlandais, surtitré en français


MCBTH is het verhaal van Macbeth herleid tot de naakte essentie. Vijf acteurs, zes muzikanten en drie zangeressen vertellen het drama van een man die met iedere moord die hij begaat steeds meer greep verliest op de werkelijkheid. Guy Cassiers en Dominique Pauwels (LOD) gaan op zoek naar een nieuwe vorm van muziektheater. De groeiende moordlust van Macbeth, de verinnerlijking van zijn morele strijd, zijn vereenzaming, zijn verlies van realiteitszin en de hel van zijn verbeelding krijgen een vertaling in zang en muziek. Naarmate Macbeth meer macht verwerft en meer moorden pleegt, begint het theatermedium af te brokkelen en sluipt er langzaam een ander genre naar binnen: opera. Macbeth gaat zodanig op in zijn machtsstrijd dat de wereld rondom hem vervaagt. Opera symboliseert die vervaging. Het gesproken woord wordt ‘bespookt‘ door het gezongen woord. Muziek en zang worden medespelers in het verhaal. Ze leggen een dimensie bloot die in het spreken verborgen en verdrongen blijft. MCBTH wil via de intense interactie van woord, beeld en zang iets oproepen van de wrede poëzie die het stuk in zich draagt.

Na een reeks romanbewerkingen kiest Guy Cassiers resoluut voor Shakespeare. Toch slaat hij duidelijk bruggen naar vorig werk zoals de Triptiek van de macht of De man zonder eigenschappen. Zijn analyse van de macht en van de machthebber en diens verhouding tot de werkelijkheid blijft gelijk. 

> Nederlands gesproken, Franse boventiteling

Jeudi 21 novembre : Exposition HAPPY BIRTHDAY au Tripostal

19h00
Visite libre de l’exposition au Tripostal de Lille et Cocktail

Lille 3000


Exposition HAPPY BIRTHDAY / Galerie Perrotin / 25 ans
11 OCT 2013 > 12 JAN 2014

Dans la dynamique des invitations faites aux grandes collections, lille3000 accueille la Galerie Perrotin dans les espaces du Tripostal, à Lille.
Cette exposition sera l’occasion de rendre compte de la vision d’un galeriste français, Emmanuel Perrotin, à travers une sélection d’œuvres d’artistes qu’il a exposés tout au long de son parcours depuis 25 ans.
Les grands plateaux du Tripostal permettront de présenter plus d’une centaine d’œuvres telles des sculptures et installations monumentales, des œuvres spécialement conçues pour le lieu, mais aussi des salles
réuniront des artistes japonais comme Aya Takano, Mr et Chiho Aoshima.
De nombreux artistes français seront représentés comme Bernard Frize, Kolkoz, Ange Leccia, Jean-Michel Othoniel, Philippe Parreno, Xavier Veilhan et Jean-Luc Vilmouth.
Le public découvrira également deux sculptures des artistes danois Elmgreen & Dragset et un film projeté sur grand écran de Jesper Just.

ARTISTES DE L’EXPOSITION :

Chiho Aoshima, Ivan Argote, Daniel Arsham, Mark Barrow, Hernan Bas, Anna Betbeze, Jes Brinch et Henrik Plenge Jakobsen, Sophie Calle, Maurizio Cattelan, Peter Coffin, Martin Creed, Johan Creten, Matthew Day Jackson, Wim Delvoye, Eric Duyckaerts, Elmgreen & Dragset, Kate Ericson & Mel Ziegler, Leandro Erlich, Lionel Estève, Tom of Finland, Daniel Firman, Mark Flood, Bernard Frize, Giuseppe Gabellone, Gelitin, Dominique Gonzalez-Foerster, Thilo Heinzmann, John Henderson, Gregor Hildebrandt, Noritoshi Hirakawa, Damien Hirst, Information Fiction Publicité (IFP), Wendy Jacob, Sergej Jensen, Bernard Joisten, Pierre Joseph, JR, Yeondoo Jung, Jesper Just, KAWS, Jean-Pierre Khazem, Bharti Kher, Kolkoz, Klara Kristalova, Ange Leccia, Guy Limone, Adam McEwen, Ryan McGinley, Mariko Mori, Farhad Moshiri, Olivier Mosset, Gianni Motti, Mr., Takashi Murakami, Kaz Oshiro, Jean-Michel Othoniel, Philippe Parreno, Paola Pivi, R.H. Quaytman, Terry Richardson, Claude Rutault, Michael Sailstorfer, André Saraiva, Aya Takano, Tatiana Trouvé, Piotr Uklanski, Chris Vasell, Xavier Veilhan, Pieter Vermeersch, Jean-Luc Vilmouth, John Waters, Pae White, Kenji Yanobe, Sun Yuan Peng Yu, Peter Zimmermann.



En savoir plus sur lille3000 :
cliquez ici

Pour connaître l’accès au Tripostal de Lille : cliquez ici

  • H, an incident - Kris Verdonck /  
A Two Dogs Company
  • H, an incident - Kris Verdonck / 
A Two Dogs Company
  • MCBTH - Guy Cassiers / Dominique Pauwels
  • Vignette de la galerie Perrotin